mai 2017

Le respect des horaires : un garde-fou aux multiples vertus pour 92% des salariés français

Horoquartz vient de réaliser avec Opinionway son étude 2017 sur la relation des salariés français au temps de travail. 1036 collaborateurs, travaillant dans une entreprise privée ou dans le secteur public, ont été ainsi sondés suivant la méthode des quotas en appliquant les procédures et règles de la norme ISO 20252.

Le respect des horaires : un garde-fou aux multiples vertus

Près de  la moitié des salariés français ont le sentiment de travailler davantage que ce qui est mentionné dans leur contrat de travail. Pour autant, ce temps supplémentaire ne semble pas être mis à profit puisque deux salariés sur cinq estiment leur temps de travail effectif à moins de 90% de leur temps de présence sur leur lieu de travail.

Si une certaine liberté dans l’organisation du temps de travail (des horaires, des pauses et absences) rime avec plus d’efficacité et que les salariés français travaillent dans un contexte plutôt souple face aux retards et dans une relation de confiance de la responsabilité de chacun à gérer son temps de travail, chacun ne jouit pas du même degré de liberté dans sa gestion du temps de travail.

En effet, l’étude montre que la perception du temps de travail est relative et qu’elle varie en fonction de différents critères dont le plus discriminant est le statut des salariés.

Tandis que les cadres, ont le sentiment de travailler davantage tout en étant moins performants, ils sont plus favorables à un environnement de travail plus souple, tolérant et de confiance qui contribueraient, selon eux, à une plus grande efficacité dans leur travail.

A contrario, il en va tout autrement des employés/ouvriers pour qui l’efficacité ne peut se passer d’une gestion rigoureuse de leur temps de travail.

En dépit de ces hétérogénéités de perception et du fait que beaucoup de salariés ne disposent pas d’outils leur permettant de quantifier leur temps de travail ou qu’ils ne sont pas tenus de le faire, 92% des salariés français s’accordent à dire que le respect des horaires est un garde-fou nécessaire aux multiples vertus. Au-delà d’être un enjeu pour le climat social de l’entreprise il est également un vecteur essentiel d’équité.

Pour en savoir plus

L’étude détaillée sera présentée lors d’un tour de France organisé par Horoquartz dans 7 villes en Juin 2017 (informations et inscriptions : www.2h2p.fr).