gérer les compétences
Les logiciels de Gestion des Temps et des Activités intègrent en général des fonctionnalités de suivi des compétences des collaborateurs, rendues nécessaires par les modules de planification ou de suivi des activités. Au-delà (ou en complément) de la gestion stratégique des compétences au sens RH (GPEC), ils proposent des stratégies pour que les managers de terrain utilisent au mieux les compétences de leurs collaborateurs. Un entretien avec Lambert Rejany, Directeur Produit Planification chez Horoquartz.   Lambert, quelles sont les principales utilisations des compétences des collaborateurs dans un logiciel de GTA ? Nous l’avons vu, les logiciels de GTA sont souvent amenés...
Le plus souvent vue au travers d’un prisme RH, la gestion des temps recèle d’autres fonctionnalités qui peuvent largement aider les opérationnels dans l’industrie. Au travers de cas clients, intéressons-nous à des sujets tels que la gestion des plannings, la gestion des compétences ou encore le suivi d’atelier. La GTA est-celle légitime sur ces sujets ? Quand on parle d’optimisation des plannings des opérateurs, de gestion des compétences, de suivi d’atelier ou de performance main d’œuvre, la question se pose de façon légitime de savoir où traiter le plus efficacement ces fonctionnalités. Elles sont assez souvent à la croisée de la...
D’un côté, une gestion des compétences au sens RH, avec une dimension GPEC et souvent une solution de gestion de talents à la clé.  De l’autre côté, des managers opérationnels qui gèrent les compétences « terrain » de leurs équipiers. En théorie, les 2 approches devraient être intégrées et complémentaires. Mais ce n’est pas toujours la réalité. Les logiciels de GTA (gestion des temps et des activités) peuvent être à la croisée de ces 2 approches. Un entretien avec Lambert Rejany, Directeur Produit Planification chez Horoquartz. Lambert, la gestion des compétences serait plutôt l’affaire d’une solution de gestion des talents à priori ?...